Consommée en apéritif ou en digestif, l’eau-de-vie voit ses origines remonter au Moyen Age.

Le nom de ce type d’alcool fort est un dérivé de l’"élixir de longue vie", une potion d’immortalité que cherchaient à créer des alchimistes européens à partir du Xe siècle.

Fabriqués grâce à la distillation en alambic de fruits ou de vins ou de graines.

L’aspect médical a ensuite progressivement disparu à partir du XVIIe siècle.

Aujourd’hui, la plus vieille eau-de-vie de France est l’Armagnac, créée au XIVe siècle par distillation de vins blancs secs, en Gascogne.